Hôtel de ville | 60, rue de la République - 69680 CHASSIEU | Tél. 04 72 05 44 00 | HORAIRES | PLAN | CONTACT

Chassieu.fr
Localiser la mairie de Chassieu

Hôtel de ville

60, rue de la République - 69680 CHASSIEU
Tél. 04 72 05 44 00 - fax 04 78 49 86 36
Formulaire de contactHorairesLes services municipaux

Agenda

La mairie et vous Mardi 7 novembre dès 19h Les dangers liés à internet / Conférence débat de la rentrée Animé par un policier spécialisé. Salle Polyvalente Plus d'infos...

La mairie et vous Vendredi 8 décembre Fête des lumières En soirée dans le centre-ville

Toutes les dates

Tribunes libres

 

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 13 - Mai 2017

Les élus de la majorité

//////////

Excellente gestion financière

Le compte administratif annuel présenté le 23 mars dernier dresse les résultats comptables de la perception de Meyzieu.
Il est le fruit d’un travail et d’une réflexion prospective de haute valeur effectuée par notre adjoint aux finances.
Malgré toutes les contraintes, les incertitudes du moment, le budget 2016 grâce aux efforts demandés et réalisés conforte notre autofinancement, tout en permettant de financer nos grands projets.

Nos budgets 2015, autofinancement de 1 592 807 euros et 2016 autofinancement de 2 135 169 euros ont été construits sur une volonté calculée, raisonnée et partagée avec les directions, les associations, les utilisateurs des services municipaux et les Chasselands. Pour ce faire, il a fallu tenir compte de la baisse des dotations, 1 million de moins en 5 ans et de la prise en compte des rythmes scolaires. Ce travail conséquent a permis de maîtriser les coûts de personnel, de réduire en deux ans de 10 % les budgets des services, en rationalisant les coûts, en mutualisant les actions municipales, en supprimant le superflu, en établissant
une politique tarifaire plus juste basée sur le quotient familial et répartie sur 14 tranches.

Ces efforts consentis depuis deux années vont nous permettre de réinvestir pour les Chasselands en consolidant notre programme pluriannuel d’investissement du mandat.

La fuite de 2 élues de l’opposition
Lasses de l’attitude constamment négative, calomnieuse et agressive des 4 rabat-joie de leur groupe, mesdames CHAPGIER et REISSER se sont retirées pour poursuivre leur mandat en indépendantes. Cette attitude louable a été appréciée par notre groupe.

Les élus de la majorité

//////////

 

Chassieu Naturellement

//////////

Le compte est bon, titrait le Progrès du 25-03-2017 !  Pas si sûr !

L’augmentation des impôts fonciers pour les Chasselands, ces compléments de Recettes Fiscales auront rapporté, selon nos estimations, 550 000 euros environ. Cette manne n’aura pas permis (loin s’en faut) de retrouver une capacité d’autofinancement satisfaisante surtout pour des investissements, sportifs principalement, de plus de 20 M€.
Restent, nous direz-vous, les emprunts à taux zéro... Les dépenses Sécurité – frais de gardiennage – auront augmenté de 3,430 % par rapport à 2013 soit 120 000 euros. Malgré cela, le rapport 2016 sur les statistiques locales de la délinquance montre que la délinquance est en augmentation catastrophique, notamment pour les cambriolages.

Plan de Déplacements Urbains et obstination anti-Darlay

Alain Darlay avait obtenu l’arrivée du tram au rond-point Cassin à Chassieu. Le 08.07.2010, le comité syndical du Sytral avait voté 27,5 M€ pour l’extension du tram à Cassin. L’agence nationale des transports ajoutait 1,7 M€. Le 15.03.2011 le président du Sytral confirmait, par courrier, cette avancée très attendue des Chasselands.
Hélas, en 2014 les virulents opposants à l’arrivée du tram à Cassin ont été élus. Et fort logiquement, le Sytral a retiré le projet combattu par le nouveau maire et ses affidés ! Voilà ce qu’ont obtenu, contre les intérêts majeurs des Chasselands, les Selles, Poët, Percet, Bertin et consorts…
Le Conseil Municipal ne pouvait donc que voter à l’unanimité contre le nouveau PDU qui renvoie le tram à Chassieu… à 2030 !

Georgi, le retour

M. Selles a vendu l’Espace jeunes et les terrains des serres situés route de Lyon au promoteur Georgi, celui de l’OL, pour 1,85 M€ : surface plancher constructible fixée à 4078 m2, soit 454 € le m2 de surface plancher. Pour mémoire, le prix, sur le même zonage, de l’îlot Centre République, était de 550 € le m2 en 2008 !
Il faut dire qu’il n’y a pas eu de mise en concurrence...

Les élus de Chassieu naturellement

//////////

 

Chassieu agir local

//////////

COMPTE ADMINISTRATIF 2016
L’exécution du budget 2016 a été plutôt encourageante.

Les dépenses de fonctionnement baissent (- 0,15 % ). On peut penser, qu’à l’avenir, une croissance moyenne de ces dépenses comprise entre 0 % et 1 % serait un objectif réaliste.

Les recettes courantes progressent de 2,73 % principalement à cause de l’augmentation des impôts. (688 995 € sur 873 831 €). Sans cette augmentation, elle aurait augmenté de 0,6 %; environ comme en 2015. Finalement, l’augmentation des recettes est due pour 80 % à l’augmentation des impôts.

Lors des débats de l’année dernière, j’avais anticipé une augmentation des recettes fiscales de 700 000  € due à l’augmentation des taux d’imposition de 7,5 % et à l’augmentation des bases. L’augmentation constatée de 688 995 € est très proche de l’estimation que j’avais faite à l’époque.

En 2016, le résultat courant est en hausse de 513 697 €. Ceci améliore grandement l’autofinancement de la commune qui retrouve les anciennes valeurs moyennes.

En global, on est plutôt en face d’une bonne gestion qui finalement ne nécessitait pas l’augmentation des taux d’imposition en 2016.

Je demande donc à ce que la commune retourne aux taux d’imposition de 2015.

URBANISATION DE CHASSIEU
La société COGV va faire l’acquisition de terrains appartenant à la commune pour y réaliser un projet immobilier. Ce promoteur détient également un permis tacite généreusement offert par l’ancien Maire, sur les terrains face au golf.

Pour rappel, l’association Ribaud-Roberdières, dont j’étais présidente à l’époque avait recueilli plus de 1 200 signatures de Chasselands opposés à la constructibilité de ce secteur.

J’espérais que la négociation entre le promoteur et la municipalité amènerait ce propriétaire à permettre à la commune de se porter acquéreur de ce site stratégique. Malgré ces discussions, le promoteur tient à garder ce terrain, ce qui laisse présager qu’il espère qu’une urbanisation se fera tôt... ou tard.

Joëlle PERCET
Chassieu Agir Local

//////////

 

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 12 - Mars 2017

Les élus de la majorité

//////////

Bientôt le mi-mandat
En juin prochain nous aurons le plaisir d’accueillir les Chasselands pour leur présenter nos réalisations depuis 2014 et nos futurs projets...

Aujourd’hui, que dire du mi-mandat du groupe d’opposition socialiste, toujours dans la négation, la calomnie et surtout l’arrogance des donneurs de leçons .

À mettre à son actif : trois années de présence hostile, de démolition systématique de chacune de nos propositions, simplement validées par un tract annuel, témoignage de son mal vivre.

Que cela doit être épuisant de se battre contre des moulins à vent et frustrant de constater sa propre inutilité !

Dans ce contexte de dénigrement, notre équipe municipale majoritaire a choisi de ne pas répondre et de laisser les chasselands seuls juges de la bassesse et de la véracité des propos divulgués.

Y a-t-il encore des socialistes à Chassieu ?
On est en droit de se poser la question ?

L’équipe municipale socialiste sortante n’a même pas été capable de proposer un bureau de vote pour la population chasselande lors des primaires de la gauche, tellement le groupe Darlay est en déliquescence et la politique gouvernementale indéfendable.

Et que dire des quelques socialistes restants de notre commune qui ont encore trouvé la force d’aller voter à Saint-Priest. On touche le fond !

Pire encore, certains membres de la liste « Chassieu Naturellement » candidats aux élections municipales de 2014, ont participé aux primaires de la droite en acceptant de signer la charte des valeurs du parti républicain.

Que penser alors de l’honnêteté intellectuelle de ces individus ?

Le marxisme feutré à la DARLAY ne fait donc plus recette sur notre commune. C’est une évidence !

Notre ville est à la charnière entre deux idéologies, deux visions, voire deux mondes diamétralement opposés : un monde qui est en train de s’éteindre et un autre que nous avons le devoir et la fierté d’imaginer ensemble…

Les élus de la majorité

//////////

 

Chassieu Naturellement

//////////

Trois ans... et puis ?

Lors des vœux, au lieu de s’adresser aux Chasselands et prendre en considération leurs préoccupations et attentes, M. Selles n’a pas perdu une nouvelle occasion de répandre sa haine du gouvernement, pensant sans doute nous atteindre à travers ses critiques.

Sans doute cette équipe ressent-elle aujourd’hui que les Chasselands s’interrogent sur le bien–fondé des multiples projets de construction que le maire a énumérés, une fois de plus, comme un inventaire à la Prévert, mettant en évidence un manque de réflexion pour un projet d’urbanisme global.

Sans doute le maire se rend-t-il compte que les Chasselands n’ont pas voté, il y a 3 ans, pour voir leur petite ville s’urbaniser à outrance, leurs espaces verts s’amenuiser, leurs lieux de loisirs dispersés aux 4 coins de la commune, rendant l’utilisation de la voiture nécessaire, alors que la construction de plus de 200 logements routes de Genas et de Lyon et d’autres à venir va déjà engorger les voies de circulation. Ils n’ont pas voté pour voir leurs impôts augmenter, l’accompagnement à l’emploi se démanteler…

Répéter que rien n’a été fait pendant 10 ans ne fait plus recette. Les Chasselands savent qu’ils ont toujours été au centre de nos actions. Ils savent qu’en tant qu’élus d’un groupe d’opposition qui a recueilli plus de 40 % de leurs votes, nous ne pouvons accepter de soutenir la politique d’une majorité qui les abuse pour justifier leurs restrictions budgétaires (la baisse de la DGF a bon dos !).

Nous continuerons de demander à cette majorité de nous respecter, de ne plus confisquer la parole des Chasselands au profit d’instances désignées par le maire, qui ne s’inscrivent pas dans une réelle démarche de démocratie participative. Ceci afin de permettre aux Chasselands de continuer à vivre dans la ville qu’ils ont choisie.

Prochaines permanences : 11 mars – 1er avril – 6 mai – 10 juin, 10 h – 12 h, salle des associations.

Retrouvez-nous sur : www.chassieunaturellement.eu

Les élus de Chassieu naturellement

//////////

 

Chassieu agir local

//////////

Budget primitif 2017
Les charges de fonctionnement ont continué d’augmenter plus vite que les recettes. Les dépenses de gestion courante augmentent tandis que les recettes baissent. Les charges de personnel sont en forte hausse ( 3,9%). Ceci réduit l’autofinancement et la capacité de la commune à financer ses investissements.
La municipalité a de grands projets de constructions nouvelles, ce qui représente un budget conséquent et qui entraînera certainement une augmentation des dépenses de fonctionnement et à terme inéluctablement une nouvelle hausse d’impôts pour les Chasselands.
Pour rappel, en 2016, les impôts locaux ont augmenté de plus de 8 % et en 2017, une nouvelle augmentation des bases de 1,7 % est prévue.

Transfert pôle ressources emploi vers CCAS
La municipalité a décidé de transférer le pôle emploi vers le CCAS. Ce service découle naturellement du pôle économique, et non pas du CCAS : ce sont deux entités différentes.
Ce transfert est illogique, pour les demandeurs d’emploi qui auront des réticences à venir dans un CCAS pour chercher du travail. Cela peut être ressenti comme une dévalorisation de leur démarche. De même les employeurs, auront-ils le même regard sur une demande d’emploi émanant d’un service social ? Les demandeurs d’emploi ne seront-ils pas regardés comme des personnes fragiles ou à problème ? Et de plus c’est encore un énième « budget annexe ».

Aquisition de terrains aux Roberdieres
La commune a fait l’acquisition de deux terrains aux Roberdières appartenant à la Métropole. Les exploitants de ces parcelles, pourtant concernés au premier plan, n’ont même pas été informés de cette vente !
L’estimation du service des domaines a été de 2 € le m2, alors que nos agriculteurs ont été expropriés à 1 € le m2 pour la voie nouvelle.
Il faut impérativement préserver nos terrains agricoles, c’est une vraie richesse pour notre commune… et ne pas les sacrifier pour un équipement sportif.

Chassieu Agir Local

//////////

 

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 11 - Décembre 2016

Les élus de la majorité

//////////

Dire stop

Les collectivités territoriales et notamment les communes sont largement tributaires des décisions de l’État. Nous ne reviendrons pas sur les ponctions financières du gouvernement qui nous ont obligés à modifier tous nos budgets depuis 3 ans en raison d’une réduction de près de 2 millions d’euros pour payer ses dettes et ses largesses post électorales.

Tout va mal.

Que dire d’une France qui laisse ses policiers se faire insulter, agresser dans leurs missions, dont le dernier recours est de manifester pour demander de la considération ?

Que dire d’un gouvernement qui laisse un syndicat poser des affiches « stop à la violence policière » représentant un écusson de police au-dessus d’une mare de sang ?

Que dire d’un pays qui ouvre à plus de 10 000 migrants les portes de centres sociaux, de maisons de retraite, de centres de loisirs, d’hôtels, alors qu’il compte déjà 14 000 sans abris, que nos chômeurs sont de moins en moins bien traités, que nos aînés n’ont pas de ressources ?

Ces hommes sont jeunes, pourquoi ne défendent-ils pas leur pays comme nos anciens contre le totalitarisme ?

Que dire d’un chef de l’État qui, dans un livre, règle ses comptes avec son éternel rival et exprime ses propres blessures d’amour propre ?

Que dire ? Dire stop à 5 années de promesses non tenues, de laxisme permanent, de gaspillages qui détruisent notre économie et notre société !

Dire stop à l’optimisme naïf du « tout va bien » ! Notre pays s’en portera mieux, tout comme notre commune qui, avec sa nouvelle équipe, a su retrouver foi en l’avenir.

L’équipe socialiste Darlay n’a pas encore digéré sa défaite et se montre toujours aussi déconnectée des réalités, méprisante, revancharde et surtout calomnieuse, c’est tout ce qui lui reste.

Laissons derrière nous le climat morose de 2016 pour rebondir vers une nouvelle année de vrais changements et d’innovations... Le groupe majoritaire vous souhaite de bonnes fêtes et de bonnes vacances.
Les élus de la majorité

//////////

 

Chassieu Naturellement

//////////

Les cadeaux de fin d’année du maire

L’équipe Selles participe activement au racket fiscal

L’équipe Selles critique avec délice le gouvernement et ne manque jamais :

– d’évoquer la dette énorme de la France – alourdie surtout sous Sarkozy – mais critique l’équipe précédente… qui avait remboursé l’essentiel de la dette municipale.
– de critiquer la pression fiscale. En cette fin d’année, les Chasselands ont pu prendre la mesure d’une des promesses non tenues du maire : l’augmentation des impôts locaux de 8,5 %, qui étaient restés stables pendant les mandats précédents.

Dans son Rapport d’Orientation Budgétaire pour 2017, l’adjoint aux finances dissertait sur les prévisions planétaires, les contribuables chasselands pensaient plutôt à régler le solde de leur Taxe d’Habitation. Voilà qui pénalise le pouvoir d’achat des Chasselands et leur rend la vie plus difficile au moment où cette même majorité augmente le prix de services municipaux et diminue les subventions aux associations.

La sécurité est aussi notre affaire

Après l’augmentation du nombre de policiers municipaux , le recrutement d’une société de gardiennage, d’un animateur de « vie tranquille », la majorité municipale annonce l’armement des policiers municipaux et la mise en place d’une vidéo protection, ceci sans aucune consultation du Conseil Municipal ni des fameux Conseils de quartiers et des Sages.

Nos questions répétées au premier adjoint en charge de la sécurité lors des Conseils municipaux soulignent notre souci de la sécurité des Chasselands. Dommage qu’il traite nos demandes avec désinvolture et dérision.

Une concertation démocratique s’impose sur ce sujet qui intéresse les Chasselands au plus haut point.

Nous souhaitons à tous les Chasselands une heureuse fin d’année 2016 et une année 2017 sereine et solidaire.

Nos prochaines permanences : les samedis 7 janvier – 4 février – 11 mars, de 10 h à 12 h, salle des associations.

Retrouvez-nous sur notre blog : www.chassieunaturellement.eu

Les élus de Chassieu naturellement

//////////

 

Chassieu agir local

//////////

Débat d’orientation budgétaire 2017

Le rapport d’orientation budgétaire présenté par la municipalité suscite quelques réflexions

Sur la situation générale
L’inflation est prévue à 0,8 % en 2017 et l’objectif de la commune pour les dépenses de fonctionnement devrait avoir, au maximum, une croissance identique.

Sur les charges de fonctionnement
Les charges de fonctionnement continuent d’augmenter plus vite que les recettes, ce qui réduit l’autofinancement et la capacité de la commune à financer ses investissements.

Mener des études pour le dimensionnement des photocopieurs est louable mais seule une vraie réflexion sur l’organisation générale apportera des résultats. La municipalité doit établir un plan de maitrise des dépenses tout en investissant par exemple dans les économies d’énergie.

Sur les charges de personnel
Le temps de travail à temps plein de 1593 heures inférieur à la durée légale de 1607 heures est satisfaisant. Malgré les trop nombreuses embauches faites par l’ancienne municipalité, l’augmentation estimée des charges de personnel (3,8%) est préoccupante.

Concernant les impôts
En 2016, la municipalité a augmenté les impôts locaux de 8 % (1 % pour les bases et 7 % pour les taux). À l’époque, la municipalité avait justifié cette augmentation par le baisse des dotations et la nécessité de conserver de l’autofinancement. Or, la DGF (dotation globale de fonctionnement) qui devait être négative (- 200 000€) a finalement été positive ( 135 000€), soit une somme supérieure de 335 000 € aux prévisions. Cette augmentation des impôts va surtout servir à financer l’accroissement des charges de personnels prévue pour 2017.
En 2017, à nouveau, la taxe d’habitation va augmenter de 1,7 % et le foncier non bâti de 1 %, à suite à la revalorisation des bases et les Chasselands seront encore sollicités. Il est devenu impératif de faire des économies et de prévoir des investissements à hauteur des capacités financières de la commune.

Chassieu Agir Local

//////////

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 10 - Octobre 2016

Les élus de la majorité

//////////

Laissons les représentants de Chassieu naturellement à leurs commentaires, ils sont dans leur rôle d’opposants minoritaires.
 Notre groupe, quant à lui, après un été serein, riche en réflexions, repart avec plaisir et détermination pour poursuivre nos projets ambitieux et concertés.

Nous avons voulu profiter de cette tribune pour vous sensibiliser, sur ce nouveau fléau qui tous les jours nous rappelle que rien ne sera plus comme avant.

L’année 2016 a été le théâtre de moments douloureux et abominables. Des actes terroristes ont été perpétrés au hasard, par des barbares qui, au nom d’une doctrine moyenâgeuse, ont ensanglanté notre pays, tuant nos enfants, notre jeunesse, nos concitoyens.

Nous sommes tous choqués, meurtris et en colère.

En sa qualité de premier magistrat, notre Maire a le devoir de protéger les Chasselands. Nous ne pouvons pour cela compter que sur nous-mêmes. L’État est en rupture totale avec sa base communale, la police nationale ne peut plus agir, elle en a déjà beaucoup fait, les militaires sont déployés sur les grandes villes et les grands
événements.

Il revient donc au Maire avec ses effectifs de police municipale, renforcés parfois par des agents de surveillance, de veiller à la sécurité de tous les événements de sa commune. Nous avons équipé nos entrées d’école de sonnettes et de portails à digicode pour la plupart. Les parents n’entrent plus dans les établissements, toute personne pénétrant à l’intérieur des écoles doit être munie d’un badge.

Vous avez certainement noté que de nombreuses villes ont supprimé les vides greniers et autres manifestations sur la voie publique. Le défilé de la Biennale de la danse de mi-septembre a eu lieu au stade de Gerland...

Pour notre part, avons choisi de maintenir le forum des associations, notre 42e fête villageoise, le défilé des classes avec nos moyens humains, techniques et financiers.

Nos habitudes doivent changer sans pour autant modifier notre volonté de vivre.
Soyez vigilants et attentifs.
Les élus de la majorité

//////////

 

Chassieu Naturellement

//////////

Démagogie, versatilité et plagiat : la belle équipe !

Une fois encore, cet été, les Français ont été durement frappés et nous nous associons à la douleur des familles.

Au moment où l’unité et la solidarité devraient l’emporter, c’est à une grossière attaque contre notre Nation que se livrent les élus de la majorité dans la tribune du Mag de juillet, copiant d’ailleurs servilement un journaliste du Figaro et ceci sans lien avec les préoccupations locales.

Avec la suppression du taux à l’effort pour les tarifs municipaux que nous avions instauré pour favoriser l’équité entre les familles chasselandes, l’équipe Selles pénalise une fois de plus les plus modestes.

Mais personne n’est oublié ! Demandez à vos voisins et amis de quelle somme leurs taxes d’habitation et foncière ont augmenté. Pourtant, en 2014, M. Selles affirmait :« je n’augmenterai pas les impôts ». Envolées les promesses de campagne démagogiques ! Merci à l’équipe Selles pour ce 7,5 % !

Et que penser de la « carte blanche » (Progrès du 1er juillet) à 2 millions d’€ donnée aux forains pour une halle ? Les Chasselands ne sont-ils pas davantage concernés par ce projet ? Où est la véritable concertation ?

Enfin, à propos du déclassement de l’A6/ A7, où en sommes-nous des protestations de façade de M. Selles après sa courageuse abstention à la Métropole ?

Ce déclassement provoquera, selon les hypothèses les plus modérées, un transfert de près de 16 000 véhicules sur la Rocade, ceci après l’abandon du Contournement Ouest Lyonnais.

Le transfert des nuisances de Lyon et des communes de l’Ouest lyonnais continue de se faire toujours dans le même sens.
Nos communes de l’Est supportent, à elles seules, l’essentiel de ces nuisances métropolitaines.
Une fois de plus ce nouveau projet de Grand Contournement Est ne prend pas en compte l’avis des communes impactées.
Nous avions interpellé plusieurs fois M. Selles sur ce sujet sans avoir de réponse.

Les élus de Chassieu naturellement
www.chassieunaturellement.eu

//////////

 

Chassieu agir local

//////////


Certains Chasselands me demandent comment je fonctionne au sein du conseil municipal étant la seule élue de ma liste.
Confortés par le score très représentatif des deux tours, mes colistiers et moi-même avons souhaité honorer la confiance des Chasselands en restant sur des principes forts. Nous avons créé Chassieu Agir Local, une association politique, sans étiquette, qui est le prolongement naturel des dernières élections municipales. J’en suis la présidente et la représentante au sein du conseil municipal. Nos réunions, régulières, et ouvertes à tous, visent à réfléchir à l’amélioration de notre cadre de vie et à l’évolution de Chassieu en tant que commune du nouveau Grand Lyon (Métropole).

Les membres de Chassieu Agir Local participent à la vie de Chassieu, ils sont présents dans les conseils de quartier et participent aux concertations lorsque cela est possible. Ils connaissent parfaitement les dossiers en cours, ils ont également un rôle d’information auprès de la population.
Nous sommes vigilants sur les projets qui impactent la vie des Chasselands. Notre attitude se veut constructive et positive, car nous ne travaillons que dans l’intérêt de la commune et non pour l’intérêt d’un mouvement politique. C’est dans ce cadre que nous établissons des relations constructives, sans compromission, avec l’actuelle municipalité.
Nous gardons notre libre arbitre sur tous les dossiers, notre liberté de pensée est notre engagement et les Chasselands peuvent compter sur nous.

ATTENTATS
Le Maire a pris la décision en concertation avec le comité des fêtes de maintenir la fête villageoise, cette décision est conforme à aux idées que nous nous faisons de la Démocratie. La vie culturelle et festive de notre commune ne doit pas s’arrêter face à l’ignominie des attentats de cet été et nous devons surmonter l’esprit belliqueux de certains. Nous devons rester sereins et surtout solidaires car nous sommes conscient de la réalité de cette menace.

Chassieu Agir Local

//////////

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 9 - Juillet 2016

Les élus de la majorité

//////////

Début juin, le Maire a participé au séjour à Coleshill, notre ville jumelée anglaise, avec notre comité de jumelage.

Pour les Britanniques, notre pays est aujourd’hui un pays du temps jadis, une vieille nation, arc-boutée sur ses archaïsmes et ses droits acquis, incapable de se moderniser, sans avenir, ni horizon.

Que répondre sur cette France, où l’on peut s’attaquer à une voiture de police, où un syndicat marxiste en déliquescence peut mettre à l’arrêt les trains, les métros, les raffineries, les ports, les aéroports, où les manifestations répétées peuvent dégénérer en bataille rangée, où en plein État d’urgence le pouvoir socialiste est incapable de rétablir l’ordre.

Le printemps a été « Open Bar ». Avant les élections présidentielles : faveur pour les régimes spéciaux, les cheminots, les routiers, les contrôleurs du ciel, cadeau aux enseignants de l’éducation nationale et tout petit cadeau aux maires de France avec une réévaluation de la baisse des dotations de fonctionnement redistribuées par l’État. Comment ne pas réagir face à la gifle donnée à l’Union Européenne par la Grande-Bretagne ? Tous les responsables politiques doivent tirer rapidement les enseignements de ce vote pour élaborer une construction européenne respectant la souveraineté des États.

Nos jeunes, diplômés ou non, émigrent, en quête d’un emploi, d’une fiscalité moins pénalisante, d’une bureaucratie moins lourde, d’une liberté d’entreprendre attrayante.

En quatre années, les socialistes ont réussi à mettre le pays sens dessus dessous, désorienté, sans logique et sans cap.

Notre équipe municipale représente le renouveau et vous l’avez compris car vous nous avez choisis. Avec vous, nous allons enfin tourner Chassieu vers le futur.

Nous le ferons ensemble par notre collaboration, par la mise en oeuvre de nos projets partagés et par le retour à la sérénité dans un cadre de vie attrayant.

Bonnes vacances à tous,

Les élus de la majorité

//////////

 

Chassieu Naturellement

//////////

Budget communal pour la sécurité en augmentation de 35 % et délinquance en forte hausse : cherchez l’erreur ! De plus, le maire et son premier adjoint mobilisent deux équipages de notre police municipale pour les six matchs de l’euro alors que 80 % des effectifs de la police nationale sont déjà réquisitionnés pour cette mission !

Cette initiative irrationnelle aura pour effet de laisser nos rues et nos quartiers sans surveillance !

Pour prévenir un dérapage de la délinquance, nous avons demandé, lors du dernier Conseil, que notre police municipale se consacre exclusivement à la sécurité des Chasselands. Comme d’habitude, nous n’avons pas été entendus !

Le maire a « oublié » beaucoup de ses promesses : pas d’augmentation des impôts locaux, les associations favorisées, le Parc Joly préservé... Par contre il n’a pas oublié de changer le mode de calcul des tarifs municipaux, une décision que lui-même appelle « politique ». Il passe en force sans se soucier des dures réalités vécues par un bon nombre de nos concitoyens.

Le résultat ? Les familles chasselandes les plus défavorisées verront leur participation au restaurant scolaire, aux activités périscolaires, aux cours du Conservatoire... augmenter dans des proportions importantes ( 68% pour le repas d’un enfant).

La politique sociale de cette équipe apparaît clairement en laissant pour compte les plus démunis qui n’auront comme solution que le recours aux aides ponctuelles du CCAS. Démarche qui relève davantage d’une forme d’assistanat alors que nous préférons un accompagnement pour une autonomie financière, ainsi que le permettait le taux à l’effort.

Lors de l’inauguration du terrain synthétique de foot, le maire s’est cru, une nouvelle fois, autorisé à nous critiquer, sans que l’on puisse répondre, sur l’entretien du gymnase Tisserand, alors que cet entretien lui incombait en tant que directeur des sports !

Nous vous souhaitons un bon été.

Rendez-vous sur notre blog : www.chassieunaturellement.eu
Les élus de Chassieu naturellement

//////////

 

Chassieu agir local

//////////

Espace Joly… suite
Après une concertation à laquelle certains de mes collègues ont participé, un consensus satisfaisant a été trouvé dans ce dossier. Il faut reconnaître qu’il y a eu une vraie concertation et une prise en compte des avis des riverains, et plus généralement des participants. Le point positif est la promesse d’un classement protecteur au PLU en tant que parc pour les 2,8 ha restant. Pour rappel, la totalité du parc Joly était classé en zone constructible.

Déclassement de l’A6-A7
L’État vient de donner son feu vert pour déclasser l’A6 – A7 dans la traversée de Lyon. Le secrétaire d’État chargé des Transports en a informé le président de la Métropole du Grand Lyon, mardi 3 mai. La portion allant d’Écully à Pierre-Bénite en passant par Lyon, La Mulatière et Oullins ne sera donc plus une autoroute mais un boulevard urbain. Sur cette voie s’appliqueront une diminution de la vitesse et probablement du nombre de voies, et donc une limitation de la circulation, notamment du trafic de transit (16 000 véhicules par jour). Dans le même temps, Gérard Colomb annonce que le COL ne se fera pas (budget trop élevé de 4 milliards d’euros). Le déclassement de cette autoroute est nécessaire pour les habitants de Lyon, fortement exposés à la pollution, mais il aura pour effet de renvoyer les nuisances sur l’Est Lyonnais une fois de plus. En effet l’on peut craindre que le report de la circulation ne se fasse sur la rocade Est déjà saturée et nous y sommes opposés. La réalisation du grand contournement Est reliant l’A46 à l’A432 ne soulagerait pas la rocade, bien au contraire, celle-ci resterait l’itinéraire le plus court et le moins onéreux (l’A432 est payante)…

Nous sommes attentifs sur ces sujets et veillons à la préservation de notre cadre de vie par notre présence autant ce peut dans les différents groupes mis en place, une opposition constructive mais vigilante.

Nous vous souhaitons un bel été.

Chassieu Agir Local

////////// 

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 8 - Mai 2016

Les élus de la majorité

//////////


Oser l’avenir


Depuis notre élection en mars 2014, notre groupe majoritaire défend assidûment les valeurs de droite républicaine fondatrices de notre projet politique : échange, proximité, partenariat, que vous retrouvez dans toutes nos actions.

Notre volonté est de créer du lien, d’être à l’écoute et d’entretenir le dialogue avec les Chasselands.

Notre Maire et son équipe sont constamment présents sur le terrain, multiplient les moments d’échanges. Tous nos projets sont proposés en concertation, débattus et parfois amendés en fonction des différentes positions des uns et des autres.

Le Conseil Municipal est un lieu démocratique de débats. Les Chasselands ont eu la volonté de nous élire en mars
2014, reléguant l’ancienne municipalité socialiste, représentée par le groupe Chassieu Naturellement, au banc de l’opposition, menant votes et débats systématiquement contre toutes nos propositions.

Comment peut-on refuser la construction d’un nouveau centre de loisirs en prétextant que les jeunes Chasselands se retrouvent
depuis 35 ans dans leurs écoles à chaque période de vacances scolaires et qu’ils s’en accommodent ?

Comment peut-on voter contre la mise à disposition de minibus pour les associations considérant que cette aide n’est pas justifiée ?

Comment peut-on s’opposer à l’excellence de nos activités périscolaires, en considérant son coût avant l’intérêt de nos enfants ?

Comment peut-on dénigrer nos animations pour les plus de 60 ans au nom de l’équité sociale ?

À contrario, le groupe Agir local montre sa différence par des interventions argumentées et des votes qui reflètent sa sensibilité.
Devant le déferlement de contre-vérités et d’attaques que notre groupe subit lors de chaque conseil municipal, nous avons pris
le parti d’écouter, de noter et de poursuivre, car notre vision politique est à l’opposé, nous anticipons, nous prévoyons.

Que les Chasselands soient rassurés, nous sommes les garants de leur cadre de vie et croyez-bien que notre groupe saura faire
ce qu’il y a de mieux pour notre ville.

Les élus de la majorité

//////////

 

Chassieu Naturellement

//////////

Promesses non tenues !

M. Selles trahit ses électeurs en ne tenant pas ses promesses électorales. Il avait assuré : « Je n’augmenterai pas
les impôts... je créerai un pôle loisirs à l’espace Joly ».

Pour ceux qui ont cru en ces promesses, la réalité s’avère brutale, comme pour cette riveraine de l’espace Joly qui s’écriait :
« On a voté pour des menteurs ! » (Lyon Capitale 16 février).

Pourtant, l’équipe d’Alain DARLAY avait laissé une trésorerie de plus de 4 Millions d’€ et 2.598.939 € de SICAV. La vente des
terrains du Chatenay a rapporté 3 163 392 € à la commune.

Comment l’équipe Selles peut-elle augmenter les impôts locaux de 7,5 % alors qu’elle dispose d’une trésorerie de près de
10 millions d’euros ?

Pour essayer de justifier l’injustifiable, le maire et son adjoint aux finances ont recours au pitoyable argument : « Ce
n’est pas ma faute, c’est la faute de l’État ! ». Argutie consternante qui ne résiste pas un seul instant à une analyse comptable rigoureuse. D’ailleurs, nombre de communes dont Meyzieu et Décines n’ont pas augmenté leurs impôts !

À ce s tade-là, on peut parler d’incompétence notoire en matière de fiscalité, de comptabilité publique et de contrôle de gestion !

Avec cette augmentation d’impôts, les Chasselands subiront une double peine : pécuniairement en tant que contribuables, puis dans leur vie quotidienne car l’augmentation du potentiel fiscal de la commune entrainera la baisse des dotations d’État et diminuera donc les ressources de la collectivité !

M. Selles, en 2015 à la Métropole vous avez déjà voté une augmentation de 5 % des impôts. La coupe est pleine ! Arrêtez de
prendre le contribuable Chasseland pour une vache à lait !

Quant à l’insertion, la grande oubliée du mandat, la baisse des subventions entreprise en 2015 pour les associations intervenant au Pôle Ressources Emploi se confirme en 2016 ! C’est inacceptable lorsqu’on connaît les difficultés de bon nombre de Chasselands.

A. Darlay, B. Sory, Y. Imbert,
M. A. Chapgier, A. Chapelle, C. Ressier

//////////

 

Chassieu agir local

//////////

RÉUNION PUBLIQUE CHASSIEU HORIZON 2020 : DES PROJETS TROP AMBITIEUX ?

De bonnes nouvelles :
1. une enveloppe consacrée à l’entretien de notre patrimoine qui avait été quelque peu délaissé par l’équipe précédente. 2. la réhabilitation obligatoire du complexe Tisserand (4 M€), devenu un gouffre énergétique, et 3. la construction d’un nouveau groupe scolaire(9 à 10 M€) au voisinage de l’école Pergaud, devenue vétuste, non réglementaire et qui sera bientôt trop exigüe pour recevoir les nouveaux écoliers.

De bonnes intentions : le redéploiement de l’Agenda 21, la mise en œuvre d’un plan Climat Energie (dont la finalité est la lutte contre le changement climatique).

Mais de fortes inquiétudes
Un programme disproportionné par rapport aux moyens de la commune : aménagement du stade Joly, création d’un centre de loisirs en face du complexe Tisserand (4 à 4,5 M€), d’une piste d’athlétisme, d’un skate parc au Raquin, déplacement du terrain de rugby au voisinage du Tennis Club, construction d’un centre administratif à la place du stade Fontlup.

Ces projets d’urbanisations et de modifications de notre cadre de vie présentés consomment d’ici 2020 l’ensemble les derniers espaces libres au sein de notre commune déjà largement urbanisée. Quelle densité ? Quel type de logements et pour qui ? Quelle place laissée aux espaces naturels ? sont là les questions restées sans réponse et auxquelles nous serons des plus vigilants quant aux réponses apportées par l’équipe municipale.

Certes les dernières lois en matière d’urbanisme et de logements ainsi que la Métropole dont nous faisons part imposent aux communes telles Chassieu de construire mais cela ne doit pas se faire sans contrôle, sans vision à long terme (le PLU du Grand Lyon sera applicable à partir de 2018 et pour une dizaine d’année !!) et ce afin de privilégier notre cadre de vie et les Chasselands eux-mêmes.

Le recours à l’emprunt pour le financement des projets : pourquoi pas… mais pas d’augmentation des impôts.

Chassieu Agir Local

//////////

 

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 7 - Mars 2016

Les élus de la majorité

//////////

Le Parc Joly... un projet partagé

Le 14 janvier dernier, lors de la présentation du Programme Pluriannuel d’Investissement, le Maire a exprimé notre souhait de faire participer la population à tous les projets d’envergure à venir.

Le vendredi 29 janvier, une réunion publique énonçait l’ambition de la municipalité de mener une réflexion d’ensemble sur l’espace Joly afin de créer un véritable parc et une offre diversifiée de logements sur une partie du site.

L’idée est de préserver l’espace boisé actuel de 14 000 m², de le valoriser, en augmentant sa surface mais également en l’aménageant.

La concertation a débuté à travers notamment la tenue de deux ateliers thématiques les 12 et 16 février avec les représentants du collectif des riverains, du conseil de quartier de Pergaud, des trois autres quartiers, Pradel, Chatenay et Tarentelles, du conseil des sages et du conseil municipal des jeunes. Sur la base des axes de programme exposés ci-avant, les participants ont pu proposer des pistes d’aménagement pour le site. Le projet devra les appréhender et les concilier
avec les obligations conjoncturelles et techniques.

Ce groupe de travail doit être reçu par le maire courant avril 2016 afin d’échanger sur le schéma d’aménagement du site qui sera issu de la synthèse de ces ateliers thématiques. Sur cette base, la Municipalité poursuivra sa réflexion.

Le collectif des riverains a affirmé son opposition au projet, et a accepté malgré tout de participer aux ateliers. Le Conseil Municipal l’a écouté mais l’intégralité des doléances ne pourra trouver une traduction dans le projet, qui se fera... cependant largement enrichi par ces débats!
C’est ce que l’on appelle la démocratie participative, innovante sur notre territoire, fondée sur le renforcement de la participation des Chasselands.

Les élus de la majorité

//////////

 

Chassieu Naturellement

//////////

Texte non communiqué

//////////

 

Chassieu agir local

//////////

RÉUNION PUBLIQUE CHASSIEU HORIZON 2020 : DES PROJETS TROP AMBITIEUX ?

De bonnes nouvelles :
1. une enveloppe consacrée à l’entretien de notre patrimoine qui avait été quelque peu délaissé par l’équipe précédente. 2. la réhabilitation obligatoire du complexe Tisserand (4 M€), devenu un gouffre énergétique, et 3. la construction d’un nouveau groupe scolaire(9 à 10 M€) au voisinage de l’école Pergaud, devenue vétuste, non réglementaire et qui sera bientôt trop exigüe pour recevoir les nouveaux écoliers.

De bonnes intentions : le redéploiement de l’Agenda 21, la mise en œuvre d’un plan Climat Energie (dont la finalité est la lutte contre le changement climatique).

Mais de fortes inquiétudes
Un programme disproportionné par rapport aux moyens de la commune : aménagement du stade Joly, création d’un centre de loisirs en face du complexe Tisserand (4 à 4,5 M€), d’une piste d’athlétisme, d’un skate parc au Raquin, déplacement du terrain de rugby au voisinage du Tennis Club, construction d’un centre administratif à la place du stade Fontlup.

Ces projets d’urbanisations et de modifications de notre cadre de vie présentés consomment d’ici 2020 l’ensemble les derniers espaces libres au sein de notre commune déjà largement urbanisée. Quelle densité ? Quel type de logements et pour qui ? Quelle place laissée aux espaces naturels ? sont là les questions restées sans réponse et auxquelles nous serons des plus vigilants quant aux réponses apportées par l’équipe municipale.

Certes les dernières lois en matière d’urbanisme et de logements ainsi que la Métropole dont nous faisons part imposent aux communes telles Chassieu de construire mais cela ne doit pas se faire sans contrôle, sans vision à long terme (le PLU du Grand Lyon sera applicable à partir de 2018 et pour une dizaine d’année !!) et ce afin de privilégier notre cadre de vie et les Chasselands eux-mêmes.

Le recours à l’emprunt pour le financement des projets : pourquoi pas… mais pas d’augmentation des impôts.

Chassieu Agir Local

//////////

 

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 6 - Décembre 2015

Les élus de la majorité

//////////

Après avoir été gelées, les dotations de l’État et les recettes de nos communes baissent depuis 2014 sans que les besoins sur le terrain ne diminuent. Au quotidien, les élus des collectivités en prennent la mesure et engagent leur responsabilité. Les services locaux doivent être maintenus; on aurait tort de croire que cela puisse se faire sans une dégradation des finances locales, le recours à l’emprunt et/ou l’augmentation de la fiscalité.

Le budget 2016 de la Ville est en préparation et sera voté le 24 mars prochain.

Les objectifs fixés sont les suivants :
• Stopper l’effet ciseaux annoncé en 2016 entre les dépenses et les recettes de fonctionnement
• Stabiliser l’autofinancement de la ville
• Utiliser le recours à l’emprunt de façon raisonnable

Les marges de manœuvre qui en découlent :
• Recherche de nouvelles recettes
• Mise en place d’une nouvelle politique tarifaire applicable au 1er septembre 2016 (fin du taux à l’effort injuste)
• Diminution des dépenses de fonctionnement
• Maîtrise de la masse salariale globale
• Maîtrise des dépenses de subventions aux associations selon les critères énoncés en novembre 2014.

Être responsable, c’est adopter une attitude réfléchie visant à entreprendre les changements nécessaires. La tâche n’est aisée ni pour les élus, ni pour les services municipaux, mais nous nous engageons à faire le meilleur pour Chassieu.

Notre volonté est le maintien du service rendu en tenant compte d’orientations phares :

• Mettre en application le Plan Pluriannuel d’Investissement du mandat 2016 - 2020
• Poursuivre l’excellence en matière d’éducation, de petite enfance et de jeunesse
• Mener des actions pour les seniors, à la fois en matière de prévention et d’animation
• Maintenir le vivre ensemble autour d’événements grand public Nous vous souhaitons à toutes et tous d’excellentes fêtes de fin d’année.

//////////

 

Chassieu Naturellement

//////////

Nos pensées et nos cœurs vont aux centaines de victimes du monstrueux carnage auquel se sont livrés des barbares sanguinaires. Nous partageons l’immense chagrin de leurs familles et leur témoignons toute notre solidarité et notre plus profonde compassion. En réponse à ce drame, ne nous laissons pas diviser, ne nous laissons pas aller à un amalgame simpliste. La République doit rester unie face à l’adversité !

Les innombrables et émouvants témoignages internationaux de soutien démontrent clairement que la France est porteuse de paix, de fraternité, de culture, d’humanité, d’esprits libres ! Notre République, une et indivisible, restera notre force et notre identité !

Sur le plan local, l’inauguration de la nouvelle voie d’accès au grand stade a mis une fois de plus en évidence l’ambiguïté du positionnement politique de notre maire.

Nous le connaissions sportif, il s’est découvert aussi vieux briscard de la politique ! Après avoir milité pendant des décennies au RPR-UMP, il n’a pas hésité à participer à la constitution de la majorité d’un président de métropole socialiste. Ce soi-disant « pragmatisme  » a choqué nombre de Chasselands, quelle que soit leur sensibilité politique.

Mais pourquoi pas si c’est pour le bien de Chassieu !

 L’ennui, c’est que notre « copéocollombiste » de maire se retrouve à la fois jouet de Gérard Collomb (les ‘’ Mon cher Jean-Jacques ‘’dans un discours ne coûtent pas cher) et rejeté par les élus de l’opposition de droite à la Métropole, qui sont loin de digérer sa désertion. Espérons que ses fonctions et surtout ses capacités, dans le redoutable marécage du microcosme politique lyonnais, seront aptes à protéger les intérêts de Chassieu.

En cette fin d’année, nous vous souhaitons de partager avec vos proches des moments de bonheur, d’espoir et de paix.

A.Darlay, B. Sory, Y.Imbert, M.A. Chapgier, A. Chapelle, C.Ressier - Chassieu Naturellement 

//////////

 

Chassieu agir local

//////////

ATTENTATS À PARIS
Après les attentats à Charlie Hebdo, en janvier 2015, la France a été plongée, à nouveau, dans l’horreur le 13 novembre. Des innocents ont été massacrés par des barbares. Ces attentats ne sont pas seulement une attaque contre Paris mais une attaque contre toute l’humanité et nos valeurs universelles C’est le résultat du laxisme de nos gouvernants. À force de fermer les yeux, ils ont permis le développement de ces groupuscules qui, au nom d’un islam détourné sèment la terreur dans notre pays. On savait et des mesures auraient pu être prises depuis longtemps pour garantir la sécurité de nos concitoyens …. Soyons unis, plus que jamais la couleur bleu blanc rouge prend tout son sens. Nous sommes solidaires de toutes ces victimes et de leurs familles.

LA PACTE DE COHÉRENCE TERRITORIAL MÉTROPOLITAIN Au dernier conseil municipal, nous avons été amenés à délibérer sur le pacte de cohérence territorial métropolitain. Ce pacte doit définir les compétences de la commune et de la métropole. Il met aussi un cadre aux mutualisations entre communes ou territoires. La commune devra définir les champs de compétence qu’elle souhaite conserver ou déléguer à la Métropole. Nous serons extrêmement vigilants sur les propositions retenues par la commune parmi les 21 proposées. Le Maire doit garder ses prérogatives en matière d’urbanisme et d’aménagement de la commune. ÉVALUATION AGENDA 21 L’évaluation de l’Agenda 21 est lancée. Une première réunion a été organisée le 20 novembre. Il s’agira d’analyser les résultats obtenus sur les actions mises en œuvre par la municipalité et de relancer un nouvel agenda 21. Etant à l’origine de ce projet, je me réjouis de la poursuite de cet engagement en faveur du développement durable et du cadre de vie des Chasselands. Tous les membres de Chassieu Agir Local se joignent à moi pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’années et, avec un peu d’avance une très belle année 2016.

Joëlle PERCET - Chassieu Agir Local

//////////

 

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 5 - Octobre 2015

Les élus de la majorité

//////////

NON À LA BAISSE DES DOTATIONS
Inédit, l’Association des Maires de France (AMF), a organisé le 19/09 une journée nationale d’action pour dénoncer la baisse brutale et inéquitable des dotations de l’État. Cela a d’autant plus de conséquences pour notre ville que nous préparons le budget 2016 et le Programme Pluriannuel d’Investissements du mandat. Nous ne comptons pas stopper nos projets et travaillons à équilibrer au mieux notre budget pour conserver nos moyens d’actions en faveur de la qualité de vie des Chasselands. C’est pourquoi la majorité a demandé, lors du dernier Conseil Municipal, l’adoption d’une motion de soutien à l’AMF pour alerter solennellement les pouvoirs publics sur les conséquences de cette baisse massive. Nous ne pouvons que déplorer la désolidarisation de l’opposition qui s’est d’abstenue sur cette question pourtant fondamentale pour l’avenir de notre ville.

LES MIGRANTS… UNE GESTION DÉSASTREUSE
Le gouvernement est incapable de prendre une position ferme en matière d’immigration. Les bobos socialistes, les humanistes gauchistes et les associations « bonne conscience » s’empressent de demander l’accueil des migrants. L’État subventionne les pays d’origines, aide au retour et maintenant accueille des milliers de réfugiés. Trop c’est trop ! Le pays est en faillite, 10% de chômeurs, des SDF dans nos rues, des camps illégaux dans les villes, une immigration clandestine importante, des forces de police détournées de leurs missions premières… À Chassieu, nous recevons tous les jours des demandes d’hébergement. Certains attendent depuis plus de 5 ans un logement dans la ville où ils sont nés, où ils ont grandi!Que dire à cette Chasselande qui est seule à élever ses enfants ? À cet ancien du pays qui n’arrive pas à vivre décemment ? À nos jeunes qui n’ont pas les moyens de rester dans leur commune ? Ils ne comprennent plus ce manque d’intérêt à leur égard, c’est pourquoi nous refusons l’accueil des migrants sur notre territoire.

//////////

 

Chassieu Naturellement

//////////

A CHASSIEU, LA DÉMOCRATIE BAFOUÉE…
M. Selles se gargarise du terme «démocratie». Son attitude colérique, méprisante lors du dernier Conseil Municipal montre son véritable visage.
Les conseils de quartier peuvent être d’excellents espaces d’échanges entre les habitants et cela figurait bien dans l’Agenda 21 de Chassieu mis en place sous l’impulsion et la volonté du précédent maire Alain Darlay.
Dans l’esprit de l’Agenda 21, on entre dans les conseils de quartier par élection ou par tirage au sort parmi des volontaires. Et pour M. Selles  ? Selon son «  bon » vouloir délégué à des personnes qu’il aura choisies. Cette pseudo-représentativité des quartiers, verrouillée par le maire et contraire à la démocratie représentative, engendrera une absence d’indépendance. M. Selles, la démocratie participative s’enrichit de tous les courants de pensée, mais encore faut-il être capable d’admettre le débat d’idées !
De même pour le Conseil des Sages  : les questions à débattre seront dictées par l’intermédiaire d’une conseillère municipale sous l’emprise du maire. N’attendez pas d’initiatives personnelles !

«  Démocratie à la Selles » encore au même Conseil quand, devant un public médusé, le maire met fin sans ménagement aux «  questions du public ( qui, selon lui, ) n’ont plus lieu d’être, car IDIOTES, POLITIQUES ou PERSONNELLES » 
! Dans ces moments de démocratie directe et de citoyenneté, chaque habitant pouvait librement s’exprimer et obtenir une réponse rapide. M. Selles, ces moments avaient été respectés par TOUS LES ANCIENS MAIRES. Alors, idiote, politique ou personnelle, la question du public au Conseil de mai sur la hausse vertigineuse de la délinquance sur Chassieu ? Ou la demande, d’ailleurs refusée, d’une participation de Chassieu à une aide humanitaire au Népal ?
M. Selles, votre comportement méprisant ne vous grandit pas. Respectez le public et les élus qui ne sont pas à vos ordres.
Sachez que vous représentez de moins en moins les Chasselands.

//////////

 

Chassieu agir local

//////////

CRÉATION DE CONSEILS DE QUARTIERS
En 2006, adjointe au maire, j’avais proposé à la municipalité d’élaborer, un Agenda 21 pour la commune. Il me semblait important que les Chasselands s’expriment et construisent avec les élus, le Chassieu de demain.
Les différents ateliers de concertation que j’avais menés alors avaient connus un vif succès, et les participants auraient voulu continuer à œuvrer pour leur commune, c’était également mon souhait. Malheureusement l’ancien Maire ne l’avait pas voulu. Je suis particulièrement attachée à la démocratie participative et, aujourd’hui la municipalité a décidé de mettre en place les conseils de quartiers, et je m’en félicite.
Le Maire, Jean-Jacques Selles m’a proposé d’être l’élue référente pour le quartier des Tarentelles. Au-delà de cet esprit d’ouverture que j’apprécie, je le remercie de sa confiance. Malgré leur demande pressante en conseil municipal, l’équipe « Darlay » ne sera pas dans le processus Il est vrai que avons besoin de travailler dans la sérénité. Je comprends leur amertume qui ne manquera pas de s’exprimer…. j’en suis sûre !
Depuis le début de la nouvelle mandature, je me suis tenue à l’écart de tous ces débats stériles où certains ne font qu’étaler leur rancœur alors que les habitants de Chassieu souhaitent que nous soyons au plus près de leurs préoccupations. Nous avons été élus pour défendre les intérêts des Chasselands.
Élue référente du quartier des Tarentelles, j’entends travailler avec les membres du conseil de quartier dans la plus grande transparence, et avec un esprit constructif.
Je reste néanmoins présidente de Chassieu Agir Local et je conserve toute mon indépendance vis-à-vis de la majorité municipale. Je continuerai à entériner chaque décision en faveur des habitants de Chassieu et à m’opposer en toute objectivité à ce qui ne me parait pas correspondre aux aspirations des Chasselands.

//////////

 

 

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 4 - Juillet 2015

Les élus de la majorité

//////////

MOINS 41% DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT DE L'ÉTAT...UN SCANDALE

La Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) constitue de loin la principale dotation de fonctionnement de l'État aux collectivités territoriales, son montant est calculé par la loi de finances.

Moins 41% de reversement de l'état à notre commune, cette baisse opérée déjà en 2014 se cumule avec celle de 2015 et pire encore ce reflux des dotations va se poursuivre en 2016 et 2017.

Il est certes nécessaire de désendetter notre pays, mais les collectivités territoriales ne sont pas directement concernées par cette dette et n'en sont surtout pas à l'origine.

Pourquoi les communes doivent-elles payer les dérives d'un gouvernement décadant ? Pourquoi imposer une réforme scolaire que personne ne souhaitait en cette période de difficulté ? Ce gouvernement asphyxie les collectivités territoriales.

Le prochain semestre va déterminer la planification de tous nos projets ; nous devons faire des économies, trouver de nouvelles recettes, emprunter à la hauteur de nos capacités de remboursement des emprunts.

Notre équipe relève ce défi budgétaire imposé par un gouvernement moribond.

Nos représentants socialistes locaux sont à l'image de nos gouvernants, donneurs de leçons, arrogants et le plus souvent ridicules dans leurs interventions.

Nous avons à Chassieu nos vieux dinosaures socialistes fatigués.

Quel enthousiasme délirant dans les propos des battus municipaux de 2014 qui ont sacrifié le Biezin tout en laissant aux Chasselands l'héritage de l'accès au Grand Stade. Monsieur DARLAY n'a plus d'indemnité mais en revanche a gagné du temps pour écrire sa rancoeur, pleure sur un passé peu glorieux et tente de nous faire croire que « pragmatisme » rime avec
« opportunisme ». Attitude revencharde pathétique.

Enfin, l'espèce « rose » est en voie de disparition et plus personne ne souhaite la préserver.

Les élus de la majorité

//////////

Chassieu Naturellement

///////////////

EFFARANTE ET PATHÉTIQUE VERSATILITÉ !

M. Selles dans le journal du Grand Stade: « La ville de Chassieu accueille l'un des principaux accès au Grand Stade:

Devant la qualité des aménagements paysagers réalisés par la Métropole de Lyon et l'assurance que cette nouvelle voie sera réservée aux navettes bus les soirs de match uniquement, les réticences d'hier ont laissé place à l'enthousiasme. Celui de voir notre territoire gagner en attractivité et vibrer au rythme des évènements qui marqueront la vie sportive et culturelle de notre Métropole ! »

L'indemnité de la Métropole aurait donc le pouvoir de transformer les critiques d'hier en enthousiasme d'aujourd'hui ?

Des problèmes de mémoire, M. Selles ? Nous allons vous la rafraîchir avec quelques passages « enthousiasmants », eux aussi, de votre prose pas si lointaine :

« La nature amputée, les habitants naturellement spoliés ! »

« Notre seule réalité à Chassieu est celle d'une nature endommagée et d'un environnement fortement dégradé ! »

« La voie nouvelle qui défigure à tout jamais nos espaces agricoles... »

« Les désastres de la voie nouvelle : ponction sur notre budget à hauteur d'un million d' € par an... impact écologique immédiat et à moyen terme sur le cadre de vie de tous les Chasselands! »

Comment pouvez-vous vous déjuger aussi honteusement, M. Selles ? Hier, vous vilipendiez Gérard Collomb, aujourd'hui vous vibrez et vous vous enthousiasmez avec lui !

Vos électeurs apprécieront votre opportunisme et votre versatilité !

Reste à savoir si les riverains de la voie nouvelle vibreront pareillement d'enthousiasme lors des passages de centaines de navettes-bus les soirs de match ! Reste à savoir si les Chasselands, rentrant du travail, vibreront, eux aussi, d'enthousiasme ou de colère dans les embouteillages.

M. Selles, votre enthousiasme semble contagieux car nous n'entendons plus les protestations de Mmes Percet, Gache, Mrs.Poët, Bertin... ...ceux qui, comme vous, nous traitaient de « valets de Collomb »!


Pour Chassieu Naturellement

Alain Darlay
Brigitte Sory
Yves Imbert
Alain Chapelle
Marie-Agnès Chapgier
Camélia Ressier

///////////////

Chassieu agir local

//////////

BIEN CHERE VOIE NOUVELLE
Le 4 juillet 2015 devait avoir lieu l'inauguration de la voie nouvelle, le président de la Métropole a préféré reporter à plus tard cette cérémonie, peut-être par peur des réactions des opposants au grand stade.

Face à la passivité, pour ne pas dire la complaisance de l'ancien Maire Alain Darlay, ce projet néfaste à long terme et surtout couteux pour notre commune a pu être réalisé.

Depuis le début, au côté des propriétaires nous nous sommes battus pour que ces expropriations n'aient pas lieu. Nous nous sommes sentis bien seuls. Aujourd'hui nous continuons le combat pour obtenir une juste indemnisation pour ces terrains.

Cette voie a bien été aménagée elle présente un cadre agréable et bucolique pour les promeneurs, qui peuvent évoluer au milieu des champs de coquelicots et pour les enfants qui disposent d'aires de jeux…,

Je ne voudrais pas noircir ce tableau champêtre, mais l'héritage est lourd et nous allons bientôt nous retrouver face à quelques réalités :

- tout d'abord l'entretien qui représente un budget conséquent que notre commune ne pourra pas supporter même si, dans sa grande bonté, la Métropole nous accorde quelques deniers. Qui va supporter les frais d'entretien ? Jusqu'où le budget de la commune va-t-il être impacté ?

- ensuite les incivilités qui ont déjà commencé, scooters fonçant sur des promeneurs, véhicules empruntant la voie nouvelle à vive allure, début d'incendie vers l'observatoire de la faune, détritus. Va-t-il falloir renforcer notre police municipale ou embaucher des gardes civils ?

- Stationnements sauvages, incivilités, qui va devoir supporter les coûts pour assurer la sécurité dans notre commune les soirs de match ?

Autant de questions qui se posent et qui inquiètent ; Ces dépenses nouvelles et inutiles pour les Chasselands entraineront surement une augmentation de nos impôts …

Néanmoins je souhaite à toutes les Chasselandes et à tous les Chasselands d'excellentes vacances.

Joëlle PERCET
CHASSIEU AGIR LOCAL
http://chassieuagirlocal.jimdo.com

////////// 

 

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 3 - Mai 2015

Les élus de la majorité

//////////

Un réveil national en faveur de la droite

Lors des dernières élections départementales, un français surdeux s'est présenté aux urnes pour élire les conseillers départementaux, notamment du Nouveau Rhône, scrutin auquel les Chasselands n'ont pu prendre part en raison de leur appartenance à la Métropole.

Les électeurs, échaudés par une alternative gouvernementale dangereuse pour notre pays, ont dit non une fois de plus à la politique socialiste. Depuis les municipales de 2014, on assiste au démantèlement des édifices de gauche. Cette marche en avant devra se poursuivre en décembre 2015 avec l'avènement au Conseil Régional de Laurent WAUQUIEZ que nous soutiendrons activement.

À Chassieu, nous venons de subir les dernières escarmouches de la gauche locale ; nous avons dû répondre à ces attaques ridicules, non pas pour justifier notre action, mais pour démontrer notre détermination. Avec de tels agissements, on peut comprendre qu'un français sur deux n'ait plus confiance en la classe politique. Dorénavant, nous ne répondrons plus à toutes ces allégations et infamies mensongères nauséabondes.

Notre association de soutien « Chassieu Notre Ligne de Ville » a pris en charge la rédaction, les frais d'impression et la distribution de ce tract. Nous vous engageons à rejoindre notre groupe qui porte avec volonté et détermination le soutien à la politique municipale du groupe majoritaire.

Nous sommes un groupe qui aime les challenges et se passionne pour les défis. Nous considérons notre tâche élective comme une chance, une opportunité de créer, de faire, de vivre avec les Chasselands une nouvelle étape de notre vie en harmonie et osmose.

Depuis notre élection nous nous sommes engagés vers une politique de proximité qui nous permet de mieux appréhender vos attentes. La proximité n'est pas pour nous un concept, mais une réalité.

Les élus de la majorité

//////////

Chassieu Naturellement

///////////////

Budget 2015 : nos craintes étaient justifiées !

Les recettes stagnent 0,77 % alors que les dépenses augmentent vertigineusement 8,24 % (dont 5,34 % de masse salariale malgré le départ de nombreux cadres). La trésorerie très conséquente que nous avions laissée fond comme neige au soleil. A ce rythme, emprunts et augmentation d'impôts seront très vite à l'ordre du jour.

Lors du conseil de mars, le surprenant adjoint aux finances s'est lancé dans un discours surréaliste, nous reprochant d'avoir désendetté la commune ! Consternant !

L'opposition, tenue à l'écart, attend toujours la publication du plan de mandat et une réelle concertation sur la révision du Plan Local d'Urbanisme. En agissant ainsi, M. Selles qui ne représente que 48 % des votants, méprise 52 % des Chasselands qui ne lui font pas fait confiance.

Lors des élections municipales, toutes les listes étaient opposées au Grand stade et c'est notre maire qui ouvre la porte aux VIP dans la loge de l'OL quand le président du Grand Lyon ne peut se rendre au stade! En prenant M. Selles dans son exécutif, G. Collomb divise la droite et n'a plus l'opposition de Chassieu au Grand stade !

Mais tout va bien ! Le Progrès titre  : «  A Chassieu, les atteintes aux biens s'envolent…  Très forte hausse des cambriolages, 36 %  » et dévoile une grosse affaire de drogue.

Enfin, M. Selles montre, à travers son nouveau scribe, qu'il est peu sûr de lui en se livrant, dans un 4 pages nauséabond, à une attaque honteuse sur la personne d'Alain Darlay. Rien sur le fond bien sûr, une litanie de mensonges pour la forme (la seule envolée lyrique a été pompée sur des auteurs cités par Wikipédia, autre exemple de leur honnêteté intellectuelle). Si c'est pour impressionner, c'est raté et cela doit inciter chacun, à Chassieu, à se montrer vigilant pour empêcher que de mauvais coups soient portés à la commune et à son avenir.


Pour Chassieu Naturellement

Alain Darlay
Brigitte Sory
Yves Imbert
Alain Chapelle
Marie-Agnès Chapgier
Camélia Ressier

///////////////

Chassieu agir local

//////////

VOIE NOUVELLE
La voie nouvelle a été réalisée malgré  l'opposition des associations, des Chasselands et des propriétaires. Aujourd'hui c'est une réalité et nous ne pouvons que l'accepter : cependant il est prévu que  le coût de l'entretien revienne à la commune et soit répercutée dans nos impôts, double peine pour les Chasselands ? Il n'est pas  pensable qu'ils mettent la main à la poche pour l'entretien d'une réalisation qu'ils n'ont pas demandée et même contestée.
La municipalité doit intervenir auprès de la Métropole pour qu'elle prenne en charge l'entretien de  cette voirie.

PROTÉGER LE V-VERT …
Avec la réalisation du grand stade et de ses annexes ce sont près de 150 ha d'espaces agricoles qui ont disparu.
Nous devons préserver cette ceinture verte autour de Chassieu . Il appartient à la municipalité d'intervenir auprès de la Métropole pour obtenir que le V-Vert soit classé  en PENAP (Protection des Espaces Naturels et Agricoles Périurbains) pour une meilleure protection, et la pérennité de notre agriculture péri-urbaine.

URBANISME
Nous sommes très attentifs sur le sujet de l'urbanisation à venir avec une augmentation du nombre d'habitants programmée par la métropole sur notre commune. Nous veillons particulièrement à la qualité, à la typologie, à la localisation des projets et surtout à la préservation du cadre de vie des Chasselands.

BUDGET DE LA COMMUNE
Les dépenses de fonctionnement sont en très forte hausse ( 5,41 %), particulièrement pour les charges de personnel. Ceci s'explique principalement par le coût de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires.
Pour la nouvelle majorité municipale, cet exercice est un exercice budgétaire de transition, nous l'espérons,  pour éviter à court terme une réduction des investissements et à plus long terme une augmentation des impôts des Chasselands.

Joëlle PERCET
CHASSIEU AGIR LOCAL
http://chassieuagirlocal.jimdo.com

////////// 

 

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 2 - Mars 2015

Les élus de la majorité

//////////

Notre projet, nos valeurs, nos personnalités ont été plébiscités par vous, Chasselands, et nous nous sommes attelés à la tâche dès avril 2014.
Pour pouvoir établir notre plan de mandat, il fallait avant tout disposer des forces vives indispensables, dans l'expertise, le conseil et la compétence. Ce levier incontournable… les agents de notre collectivité. Un nouvel organigramme a été bâti tenant compte de tous les besoins et redonnant à chacun sa place au sein de l'administration. Initiative, réactivité, responsabilité sont les maîtres mots de leur action. Cette équipe municipale est à votre disposition.
Ce changement d'état d'esprit a permis de fixer de nouveaux objectifs pour l'action communale de 2015.
Proposer un accueil du public performant avec de nouveaux horaires plus adaptés et une continuité du service public pendant les vacances notamment pour les structures sportives, culturelles, de la petite enfance et de la jeunesse.
Le lancement d' « Allo Mairie » pour optimiser l'accueil et l'information des Chasselands. La Création du pôle Senior pour les plus de 60 ans, lieu de rencontre, d'échange et d'animations. L'extension des capacités d'inscription du guichet unique avec la mise en place du portail familles.
Développer l'échange par la création des conseils de quartiers ou du Comité des sages du CCAS. Avec également le premier Conseil d'utilisateurs du Centre Nautique qui a eu lieu en novembre dernier avec déjà de nouvelles idées …
Deux grands chantiers vont être aussi menés de front. L'application d'une nouvelle politique tarifaire plus juste et mieux répartie entre les utilisateurs mettant fin à l'assistanat et privilégiant l'accompagnement ainsi que la refonte du régime indemnitaire pour le personnel.
Un nouveau cadre de vie déjà engagé en 2014 un effort sur la propreté et le fleurissement.
L'animation de la ville avec l'organisation de manifestations grâce à nos services, mais aussi et surtout grâce à nos associations.
Nous travaillons les uns avec les autres, les uns pour les autres, mais toujours ensemble et au service de la population, à votre service.
Comme vous pouvez le constater, le climat actuel est propice à la réflexion, à la mesure et non à l'attentisme d'avant qui ne correspond pas du tout à la vision de notre mandat.

Les élus de la majorité

//////////

Chassieu Naturellement

///////////////

Tram : il faut que le maire... change d'aiguillage !

Lors de l'enquête publique, l'équipe d'Alain Darlay soutenue par une majorité de Chasselands, était la seule à défendre l'arrivée du tram à Chassieu. Le combat continue !
Par contre, M. Selles et sa majorité, dont M. Poët, Mme Percet (recours au tribunal administratif) et Mme Chopard ont mené une campagne honteuse et purement politicienne contre l'arrivée du Tram au Rond-point René Cassin. Fallait-il pour autant refuser le Tram? Non, car pour Chassieu la sanction aurait été double : le stade et pas le tram!
La majorité municipale ayant changé, nous avions donc les plus vives inquiétudes quant à l'aboutissement de ce projet de prolongement du T5 avec deux stations supplémentaires, dans le but de réaliser, à terme, la liaison T3– T5 inscrite au S.C.O.T.
Récemment, lors d'une rencontre avec M. Bernard Rivalta, Président du Sytral, nous lui avons fait part de nos inquiétudes. Il nous a fait savoir que l'Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France, sous tutelle du ministère des Transports, subventionnait l'extension du T5 à René Cassin à hauteur d' 1,77 million € !
Nous nous réjouissons de cette bonne nouvelle et nous pouvons affirmer aujourd'hui que le projet est sur de bons rails!.
L'équipe d'Alain Darlay et le Sytral ont porté ce projet. Nous ferons tout pour OBLIGER le MAIRE et sa majorité récalcitrante à le valider pour le bienêtre des Chasselands.

A L A M É T R O P O L E, M. SELLES RETOURNE SA VESTE !
Le magazine du Grand Lyon-Métropole de janvier mentionnait que M. Selles siègeait dans le groupe « UMP, divers droite et apparenté ». Ce groupe a refusé de faire partie de l'exécutif. Or, contrairement à ses compagnons, M. Selles a accepté de rejoindre le Président Gérard Collomb et soutiendra donc la politique d'un socialiste !
La girouette tourne toujours dans le sens du vent !


Pour Chassieu Naturellement

Alain Darlay
Brigitte Sory
Yves Imbert
Alain Chapelle
Marie-Agnès Chapgier
Camélia Ressier

///////////////

Chassieu agir local

//////////

Nous sommes Charlie

Ce 07 janvier 2015, 12 personnes ont été assassinées, journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo, mais aussi policiers, employés ou correcteurs. Ils s'appelaient Charb, Wolinski, Cabu et Marris, mais aussi Mustapha ou Ahmed. Ils étaient une certaine idée de la France, de toute la France. Puis les terroristes ont assassiné une policière et 4 autres français uniquement parce que juifs. Par leur barbarie, ils veulent tuer notre liberté d'expression, une valeur essentielle de la France républicaine.
L'horreur nous a tous frappés. Chacun ici, chaque chasseland, même meurtri au plus profond de son être, même groggy sous la violence du crime, même en rage contre ces ignominies, a compris qu'on nous tend un piège. Celui de la haine communautaire, de la haine antisémite, de l'abandon de l'esprit républicain. C'est notre Liberté, notre Histoire, notre tradition de laïcité tolérante qu'on essaie d'étouffer. C'est notre cohésion qu'on veut détruire.
C'est l'humanisme sans angélisme qui est notre réponse, ferme. Humanisme ouvert à tous, et rigueur implacable pour ceux qui violent nos lois. Après d'âpres combats idéologiques, la loi de 1905, de «Séparation des Eglises et de l'Etat», est venue apporter un cadre apaisé et stable. Les croyances privées sont reconnues et tenues à distance de la sphère publique. La liberté d'expression est assurée sur tous les sujets. Le respect des religions est nécessaire, mais les lois et les valeurs de la République prévalent sur les lois des croyances privées. Ainsi toutes les pratiques religieuses seront respectées par tous.
C'est l'intégrisme qui asservit et c'est la laïcité républicaine qui libère. Elle permet le vivre-ensemble, la coexistence pacifique et l'expression privée de toute foi. Mais cette laïcité ne se partage pas selon l'attente de chacun.
Pour qu'ils ne soient pas morts pour rien, il faut que la Liberté et la Fraternité soient toujours notre drapeau contre l'obscurantisme et les haines, pour vivre ensemble.
Nous sommes Charlie.

Joëlle PERCET
CHASSIEU AGIR LOCAL
http://chassieuagirlocal.jimdo.com

//////////

 

Tribunes libres du Chassieu ma Ville n° 1 - Janvier/février 2015

Les élus de la majorité

//////////

Avec vous, pour l'avenir de Chassieu

Laissons à l'opposition socialiste sa rancoeur, pour parler des réalités, seule source d'intérêt pour vous, Chasselands.

Chassieu est un territoire en devenir, nos différents contacts et entretiens enfin renoués avec le Grand Lyon nous réconfortent et en même temps nous invitent à la prudence.

De nombreux défis nous attendent. Le Schéma de cohérence territorial (SCOT), prévoit l'urbanisation de la plaine de l'Est Lyonnais jusqu'à l'aéroport St Exupéry. Eurexpo souhaite accroître son rayonnement sur la scène nationale et européenne, l'ambition d'étendre les zones industrielles des villes de Bron, St Priest et Décines se précise, les voies rapides se finalisent tout autour de notrecommune.

La Métropole étend ses compétences à partir du 1er janvier 2015, le découpage électoral va changer, quels seront la représentativité des communes au Conseil Métropolitain et le devenir des petites communes?

Le Sytral relance le projet de Tram avec un tracé imposé non négociable prévoyant une arrivée à René Cassin. Ne pas accompagner ce projet serait encore plus pénalisant pour notre commune.

Fin novembre, les maires des 29 communes du Grand Lyon ne respectant pas le quota de 25 % de logements sociaux (Chassieu en compte 16%), ont été reçus par le Vice-président du Grand Lyon en charge de l'habitat pour leur rappeler l'obligation de proposer un dispositif de construction de logements sociaux permettant d'atteindre les 25% en 2030.

Notre zone industrielle vieillit, il nous faut la redynamiser même si cette compétence n'est pas nôtre et ne pas oublier que miplaine est notre principal pourvoyeur de recettes.

L'ouverture de la voie nouvelle les soirs de matchs ou de spectacles au Grand Stade va engendrer des nuisances, des flux de véhicules, une transhumance populaire à réguler, des coûts d'éclairage et d'entretien des espaces verts.
Dans ce contexte, il nous faut tenir compte des évolutions obligatoires pour notre territoire, tout en veillant à la préservation de notre avenir. Il faut profiter de cet essor pour en tirer les meilleurs bénéfices pour notre commune.

Notre équipe est bien sûr mobilisée pour veiller à l'intérêt de notre cité sur l'ensemble de ces enjeux. Vous pouvez compter sur nous.

Nous vous souhaitons une excellente année 2015 et au plaisir de vous rencontrer.
Les élus de la majorité

 //////////

Chassieu Naturellement

///////////////

Promesses et dépenses inconsidérées : lendemains difficiles !!!

Après huit mois d'exercice, nous ne voyons toujours rien venir : pas de plan de mandat, ni prospective sérieuse pour l'avenir de Chassieu gérée à la petite semaine. L'opposition, tenue à l'écart de toute concertation, n'est même pas invitée à certaines manifestations ou inaugurations. Lors de la passation des clés de la mairie, moment ô combien important, M. Selles a consacré cinq minutes à Alain Darlay pour faire le point sur les nombreux dossiers en cours! Aujourd'hui, il découvre les difficultés de la gestion d'une commune et se trouve confronté à ses promesses démagogiques qu'il ne pourra tenir. Alors, il anticipe et se disculpe déjà. Ce sera donc la faute de l'État, de la future Métropole et bien entendu de la gestion précédente! M. Selles oublie un peu vite les 4 millions d'€ d'épargne de la gestion précédente, qui, par sa faute, fondent comme neige au soleil ! Frais de fonctionnement et masse salariale augmentent et l'auto financement diminue d'autant. Les prochains mois et années verront, inéluctablement, une augmentation de la dette et des impôts!

Questionné sur l'emploi des Chasselands, un discours inconsistant nous a été servi masquant le manque de connaissance et d'engagement de cette équipe sur le sujet. Nous avons été choqués par les propos tenus par le maire et ses adjoints. Nous aurions laissé, soi-disant, une mairie en jachère. En dix ans, rien n'aurait été fait! Pour couronner ce flot de mensonges, M. Selles s'est lancé dans un discours particulièrement violent et irrespectueux à l'encontre de l'ancien maire. Il lui a proposé de devenir son chauffeur après que ce dernier lui a contesté l'achat d'un véhicule de fonction aux frais des Chasselands! M. Selles aurait plutôt besoin d'un guide!

Il ne semble pas se souvenir que 52% des votants ne lui font pas confiance. Quel mépris vis à vis de l'opposition!

Pour Chassieu Naturellement

Alain Darlay
Brigitte Sory
Yves Imbert
Alain Chapelle
Marie-Agnès Chapgier
Camélia Ressier

///////////////

Chassieu agir local

//////////

Chassieu agir local : la défense des intérêts des chasselands

Élue depuis 10 ans, j'ai toujours agis de façon constructive avec comme seul objectif la défense du cadre de vie et des intérêts des Chasselands. 

Forts de notre score aux élections, mes colistiers et moi-même nous avons souhaité nous organiser en association (Chassieu Agir Local), pour continuer à oeuvrer pour le bien-être de notre commune et de ses habitants.

Loin des salves d'échanges discourtois entre le nouveau maire et l'ancien maire désavoué, mais néanmoins donneur de leçons, nous travaillons sur les dossiers qui intéressent nos concitoyens.

Notre premier dossier concerne l'extension du tram à René Cassin . Nous avons étudié les diverses possibilités, pesé les avantages et les inconvénients pour chaque solution et nous avons présenté le fruit de notre réflexion au Maire.

Vous trouverez sur notre site le contenu de notre présentation et le résumé de notre réunion.

Nous souhaitons que la population soit étroitement associée à tous ces grands projets qui impactent leur cadre de vie et qu'une grande concertation soit mise en place avant les prises de décision.

Nos priorités vont également :

• à la préservation des espaces agricoles et des espaces verts : nous serons particulièrement attentifs au maintien de la coupure verte à l'entrée Ouest de Chassieu face au golf. Chassieu n'a pas vocation à devenir la banlieue de Bron ;

• à l'aménagement d'un vrai centre-ville avec une zone chalande et animée. Chassieu ne peut pas rester cette ville sans âme ;

• à une urbanisation modérée de notre commune, et non pas à une urbanisation massive, qui apporterait, certes, de nouvelles recettes fiscales à la commune, mais qui obligerait la collectivité à construire de nouvelles infrastructures couteuses (écoles, crèches, centre de loisirs...) ;

• à l'instauration d'une véritable démocratie participative.

Je vous souhaite à toutes et tous une excellente année 2015.

Joëlle PERCET
CHASSIEU AGIR LOCAL
http://chassieuagirlocal.jimdo.com

//////////

La mairie et vous

Cadre de vie

Au quotidien

De 0 à 25 ans

Vivre ensemble

Culture

Sport

Associations